L’éclipse de Soleil en Sagittaire

Le Soleil et la Lune constituent le cycle archétypal en astrologie, d'une Nouvelle Lune à la suivante en passant par la Pleine Lune.
Le 14 décembre, la Nouvelle Lune est bien plus puissante que d’ordinaire. Il s’agit d’une éclipse totale de Soleil. Ce qui signifie que, vu de la Terre, le disque lunaire dissimule entièrement celui du Soleil. Symboliquement, les attributs astrologiques de la Lune prennent le pouvoir. En positif, nous avons accès à un réservoir immense d’énergie psychique, d’intuitions, d’imagination et de sensibilité. En négatif, le règne de l’obscurité peut être source d’angoisses, d’émotions irrationnelles ou encore de comportements lunatiques.

Mettre le cap sur l’avenir

Ce qui est important du point de vue symbolique, c’est la notion de passage. Comme un seuil à franchir. Mais pour y parvenir, l’épreuve initiatique consiste à accepter de laisser quelque chose derrière soi. C’est inquiétant parce que c’est l’inconnu. Qu’est-ce qui se cache derrière cette porte qui va s’ouvrir de plus en plus au fil de la lunaison ? Est-ce qu’il faudra attendre la Pleine Lune du 30 décembre pour le savoir ? Probablement bien plus !

En effet, les éclipses ont lieu quatre à six fois par an, par série de deux : une à la Nouvelle Lune, l’autre à la Pleine Lune. Elles sont en écho tous les six mois, quasiment au même endroit du zodiaque. Ainsi, après deux années dans l’axe Cancer-Capricorne, avec une dernière éclipse en juillet 2020, c’est au tour de l’axe Gémeaux-Sagittaire.

>> Par conséquent, une éclipse a une influence jusqu’à la prochaine, soit durant un semestre, alors qu’une simple lunaison n’est active que d’une nouvelle lune à l’autre, soit environ un mois.

Le thème astral de l’éclipse

L’élément Feu est très présent car la conjonction Soleil-Lune en Sagittaire est en aspect harmonieux (trigone) à Mars en Bélier.

Agir, entreprendre, aller de l’avant, explorer, découvrir, s’affirmer, avoir confiance en soi, transmettre et partager sont des notions clés. Mars est au tout début du troisième décan du Bélier (20°). Or, par le jeu des rétrogradations, il est déjà passé sur ce degré début août et mi-octobre. Les désirs et les énergies de conquête ont pu être réfrénés, refoulés, des bouillonnements intérieurs n’ont pas pu s’exprimer.

Ce qui a parfois engendré des conflits et intensifié des tensions, une impulsivité destructrice ou de l’agressivité. Même si la boucle n’est pas encore bouclée (Mars embrase une dernière fois Pluton le 23 décembre), cette Nouvelle Lune nous incite à semer de nouveaux germes avec l’optimisme légendaire du Sagittaire. Le défi est d’utiliser les énergies du Feu pour nous reconnecter à ce qui vibre positivement en nous. Quel projet avons-nous envie d’entreprendre à l’horizon des six prochains mois ? Qu’est-ce qui réveille notre foi en nous et en l’avenir ? Quels nouveaux territoires allons-nous explorer ?

Décrocher la Lune !

Le Sagittaire est le signe de la confiance en soi, de l’enthousiasme, de la joie de vivre, des voyages, mais aussi de la force de conviction, du respect des règles de la vie en société, de l’enseignement, de la transmission, de la générosité… Autant de leviers lumineux à activer ! A condition d’être en phase avec l’éclipse de Soleil…

Car la Lune en Sagittaire règne en force. Les émotions négatives, les liens toxiques, les situations répétitives, les peurs, la mélancolie et la tristesse méritent d’appartenir au passé. Notre intuition gagne désormais à se nourrir de vastes champs d’explorations spirituelles et de nouvelles connaissances et relations. Mais il est encore nécessaire, en parallèle, d’affronter nos démons intérieurs.

Suivre son cœur…

Le Sagittaire est représenté par un centaure, mi-homme mi-cheval. Car oui, comme les Gémeaux, la Vierge et les Poissons, c’est un signe double. Sa part animale, égoïste, invasive, ses excès, ses débordements, son manque de nuance, ont besoin d’être sublimés pour atteindre sa part divine, incroyablement généreuse et optimiste, audacieuse, capable de nous insuffler son ardeur à découvrir de nouveaux horizons. Il est alors celui qui protège, motive, rassemble, entraîne les autres dans des aventures exaltantes. Il porte le feu de la connaissance en lui et brûle d’envie de le transmettre. Telle la flèche pointée vers le ciel, le Sagittaire suit sa vision et son intuition supérieure. C’est par essence un guide, une personnalité inspirante et bienveillante.

… avec discernement

Mais il y a toujours des pièges sur le chemin de celles et ceux qui partent en quête du Graal. Si vous avez lu des romans ou vu des films sur les chevaliers de la Table Ronde, vous vous souvenez certainement des égarements de Gauvain (excès de naïveté, de laisser-aller, d’inconséquence), entre autres. Dans les récits celtes antérieurs à la christianisation, les pièges prennent souvent la forme de jolies fées rencontrées près d’une fontaine dans la forêt. Elles lancent une « geis » (terme irlandais) sur le chevalier afin de l’obliger ou au contraire de lui interdire de faire quelque chose. La geis est une parole, une autre caractéristique de l’axe Gémeaux-Sagittaire : le pouvoir du Verbe, la communication. Cela revient peu ou prou à être envoûté(e) par une formule magique !

Suivre notre voie… pas la voix des sirènes !

Dans le thème de l’éclipse du 14 décembre, Neptune en Poissons tente d’égarer le Sagittaire, de le détourner de sa route. Nous pouvons aussi évoquer les sirènes de la mythologie grecque, dont les chants font littéralement perdre la boussole aux navigateurs pour mieux les attirer dans leurs filets fatals. Seuls Orphée et Ulysse parvinrent à résister à la tentation… L’un grâce à son talent de musicien, l’autre par la ruse !

Prendre les bonnes décisions

Et bonne nouvelle, Mercure, planète symbolisant notre intellect, notre manière de communiquer avec les autres, est tout proche de la Lune et du Soleil, et son aspect harmonieux avec Mars est très précis. Nous sommes capables d’orienter notre esprit vers l’action positive, plutôt que de sombrer dans l’illusion et poursuivre des chimères ! Vénus en Scorpion est quant à elle reliée à la conjonction Jupiter-Saturne. Profonde et à l’écoute de ses sentiments authentiques, elle ne se laisse pas berner facilement. Son cœur et son intuition l’emmènent à bon port !

Voici un poème sublime d’Antonio Machado qui résonne incroyablement avec cette éclipse en Sagittaire :

Tout passe et tout demeure Mais notre affaire est de passer De passer en traçant Des chemins Des chemins sur la mer Voyageur, le chemin C'est les traces de tes pas C'est tout ; voyageur, il n'y a pas de chemin, Le chemin se fait en marchant Le chemin se fait en marchant Et quand tu regardes en arrière Tu vois le sentier Que jamais Tu ne dois à nouveau fouler Voyageur ! Il n'y a pas de chemins Rien que des sillages sur la mer

Laissez un commentaire

Consultation d'astrologie avec l'astrologue Natacha S.

Qui-suis-je ?

Qui suis-je ? J’ai découvert l’astrologie à l’âge de 12 ans, c’est-à-dire… il y a bien longtemps ! Ce fut le coup de foudre immédiat et depuis, je vis cette passion avec un enthousiasme toujours renouvelé. La connaissance des cycles planétaires

Lire la suite »

Articles récents

pleine lune cancer capricorne

Pleine Lune des neiges en Cancer & Capricorne

Mystérieuse, chamanique, envoûtante… Dame Lune que j’imagine avec une chevelure de neige et des lèvres bleues comme la déesse japonaise de l’hiver, Yuki Onna. Elle nous invite à nous immerger au plus profond de notre être, à nous connecter à notre deuxième cerveau, situé dans notre ventre.

Lire la suite »