Pluton, Saturne, Jupiter et Vénus : rétrogradations en chaîne

Planète Terre et astrologie
Entre la Nouvelle Lune du 23 avril et la suivante, celle du 22 mai 2020, il y a pas moins de quatre rétrogradations de planètes. Pour mémoire, la planète ralentit sa course dans le ciel et vu de la Terre, nous avons l’impression qu’elle recule. Ce qui a un sens important pour les astrologues.

… Pluton et Jupiter rétrogradent en Capricorne

Le 25 avril, deux jours à peine après la Nouvelle Lune, Pluton revient sur ses pas dans le troisième décan du Capricorne. Ce n’est pas anodin, car c’est la planète la plus lente du système solaire, et c’est elle qui imprime sa marque à la conjonction avec Jupiter et Saturne tout au long de 2020. Le 14 mai, c’est au tour de Jupiter de rétrograder. Les deux planètes, conjointes, vont donc toutes les deux “reculer” dans le zodiaque. Elles redeviendront directes mi-septembre (Jupiter) et début octobre (Pluton).

Le rouleau compresseur ralentit, et j’envisageais dans ma newsletter de mars une amélioration progressive de la situation en mai. Mais la transformation inéluctable n’est pas dans sa phase d’achèvement, loin de là. La phase de rétrogradation amène un repli, un retour en arrière, une intériorisation, mais la problématique n’est pas résolue. L’automne est un temps fort, nous l’avons vu, et la conjonction Jupiter-Pluton se formera une troisième et dernière fois en novembre.

N’oublions pas par ailleurs que les astres influencent différents secteurs de notre existence. Jupiter et Pluton symbolisent les richesses, les ressources, le pouvoir. Par conséquent, la vie économique est fortement impactée, comme en 1930 et en 2008 par exemple. Les excès, les négligences, le gaspillage, voire les actions illégales, d’un Jupiter “dissonant” sont impitoyablement jugés et sanctionnés par Pluton. C’est le moment ou jamais, maintenant, de réfléchir à ce que nous pourrions améliorer dans nos (modes de) vies.

En Chinois, le terme « crise » réunit les notions de danger et d’opportunité à la fois. C’est exactement le sens de la planète Pluton. Une métamorphose ou une transformation, c’est un changement de forme, et par extension de structure, de paradigme.

Saturne revient sur ses pas… le 11 mai

Véridique. Saturne, à peine entré dans le signe du Verseau, cesse d’avancer le 11 mai et reviendra dans le troisième décan du Capricorne le 1er juillet, où il restera jusqu’à la mi-décembre. C’est une période de réflexion, d’intériorisation. Il s’agit de réexaminer les fondations d’un projet afin de vérifier sa solidité. D’accepter nos limites, celles qui nous sont imposées, et les retards. Qui va piano va sano ! En d’autres mots, mieux vaut éviter toute précipitation et décision à l’emporte-pièce. Je le disais déjà sur les ondes de France Bleu Alsace le 7 janvier 2020, en évoquant les grands cycles et les éclipses de cette année, avec (notamment) l’influence de Saturne nous incitant à ralentir le rythme, à aller à l’essentiel. Malheureusement, personne n’aurait pu imaginer une crise sanitaire de cette ampleur. Au moins, les astres nous aident à comprendre, à accompagner le mouvement… lentement mais sûrement !

… Et l’amour dans tout ça ?

La planète de l’art, de l’amour et de la beauté, du plaisir, la douce Vénus, rétrograde dans le signe des Gémeaux. Elle y est entrée le 3 avril, rétrograde le 13 mai, redevient directe le 25 juin et n’entrera dans le signe du Cancer que le 7 août 2020.

Laissez un commentaire

Natacha-S. astrologue conseil à Strasbourg

Qui-suis-je ?

Qui suis-je ? J’ai découvert l’astrologie à l’âge de 12 ans, c’est-à-dire… il y a bien longtemps ! Ce fut le coup de foudre immédiat et depuis, je vis cette passion avec un enthousiasme toujours renouvelé. La connaissance des cycles planétaires

Lire la suite »

Articles récents

Signe du zodiaque les Gémeaux

Vénus s’attarde dans le signe des Gémeaux

La planète de l’art, de l’amour et de la beauté, du plaisir, la douce Vénus, rétrograde dans le signe des Gémeaux en 2020. Elle y est entrée le 3 avril, rétrograde le 13 mai, redevient directe le 25 juin et n’entre dans le signe du Cancer que le 7 août !

Lire la suite »
Signe du zodiaque Taureau

Nouvelle Lune en Taureau : retour vers le futur

Deux signes astrologiques sont en vedette dans la lunaison d’avril-mai : le Taureau et le Verseau. Ils ont du mal à accorder leurs violons. L’un, signe de Terre, est plutôt conservateur, il cherche à faire durer ce qui existe, quitte à s’entêter, l’autre, signe d’Air se projette dans l’avenir jusqu’à en oublier le présent. L’un est réaliste, sensuel, bon vivant, pragmatique. L’autre est idéaliste, théoricien, révolutionnaire, ivre de liberté.

Lire la suite »
Planète Mars en astrologie

Mars et Saturne en Verseau

Mars est conjoint à Saturne dans le Verseau en mars-avril 2020. Un nouveau cycle de deux ans dont le sens pourrait être résumé par “structurer l’action”. Les anciens astrologues considéraient ces deux planètes comme les deux astres maléfiques par excellence. Saturne symbolise le plomb, Mars le fer… ambiance ! Saturne ralentit, freine, limite, isole ; Mars enflamme, embrase, agresse, blesse… Quel cocktail détonant !

Lire la suite »