Nouvelle Lune en Taureau : retour vers le futur

Signe du zodiaque Taureau
Deux signes astrologiques sont en vedette dans la lunaison d'avril-mai : le Taureau et le Verseau. Ils ont du mal à accorder leurs violons. L’un, signe de Terre, est plutôt conservateur, il cherche à faire durer ce qui existe, quitte à s’entêter, l’autre, signe d’Air se projette dans l’avenir jusqu’à en oublier le présent. L’un est réaliste, sensuel, bon vivant, pragmatique. L’autre est idéaliste, théoricien, révolutionnaire, ivre de liberté.

Le 23 avril, le Soleil et la Lune se sont rejoints comme chaque mois pour former la Nouvelle Lune, cette fois dans le signe du Taureau. Ce nouveau cycle se développe pour atteindre un point culminant lors de la Pleine Lune du 7 mai en Taureau-Scorpion, puis décroît jusqu’à la Nouvelle Lune du 22 mai en Gémeaux.

En comparant ce thème astral de Nouvelle Lune localisé à Paris, je constate qu’il est en résonance étroite avec le thème de l’équinoxe du printemps. Cela signifie que les « promesses » des astres de l’équinoxe vont particulièrement se déployer durant cette lunaison. Or, Saturne est, une fois de plus, en vedette, dans le Verseau, qui est le signe Ascendant à la fois de la Nouvelle Lune et de l’équinoxe du printemps !

Décidément, l’astre de la loi du temps, de la restriction, de la verticalité, des structures, pèse lourd sur nous depuis le début de l’année, dans le sillage de la conjonction Saturne-Pluton du 12 janvier. Mars également, qui pourtant s’éloigne de Saturne*. Mais il reste puissant dans cette lunaison. Deux signes du zodiaque sont par conséquent sous les feux de la rampe : le Taureau et le Verseau.

Quel impact ces phénomènes célestes ont-ils sur nous ?

Entre le frein et l’accélérateur

Le Taureau et le Verseau ont du mal à accorder leurs violons. L’un, signe de Terre, est plutôt conservateur, il cherche à faire durer ce qui existe, quitte à s’entêter, l’autre, signe d’Air se projette dans l’avenir jusqu’à en oublier le présent. L’un est réaliste, sensuel, bon vivant, pragmatique. L’autre est idéaliste, théoricien, révolutionnaire, ivre de liberté. 

Les deux signes ont pourtant un point commun : leur mode d’action est « fixe », ce qui signifie que leurs énergies sont tournées vers la continuité, la durée. Cela se traduit chez le Taureau par son attachement aux biens de ce monde et à ce qu’il a construit, y compris ses liens affectifs. Quant au Verseau, il est connu pour ses idées fixes… Il est capable de s’accrocher à ses valeurs avec obstination. Avez-vous déjà essayé de conduire avec un pied sur le frein et l’autre sur l’accélérateur ? A priori, vous allez caler. Pourtant, les pilotes de rallye le font parfois afin de donner un coup de gaz au moteur de leurs bolides ; cela s’appelle la technique du talon-pointe.  

Bref, si vous êtes une pointure dans votre domaine, vous pourriez être particulièrement performant… mais si vous n’êtes pas au top, laissez les experts gérer la manœuvre !

Ce qui est frappant dans cette lunaison est que la planète du Verseau, Uranus, l’Eveilleur, l’inattendu, le changement soudain, imprévisible, est dans le Taureau, conjoint à la Nouvelle Lune. Voici notre Taureau chamboulé, bousculé, bouleversé. Saturne, dans le Verseau, dominant sur l’Ascendant, l’empêche d’avancer, lui met des bâtons dans les roues. C’est ce qui m’a incitée à donner pour titre à cette lunaison : « Retour vers le futur ». Le passé et l’avenir s’affrontent et se neutralisent. L’on peut avoir de soudaines percées, des révélations, qui semblent ouvrir une fenêtre sur l’horizon (accélération). Mais la vision devient un arrêt sur image (frein). Quant à la conjonction Jupiter-Pluton, elle est toujours dans la Maison XII, celle de l’Invisible, de la spiritualité, de la libération karmique”, de la nature, du silence, mais plus traditionnellement des grandes épreuves et de l’enfermement (hôpitaux, prisons… cela ne s’invente pas !), de la solitude.

C’est vrai, ces configurations restent lourdes, pesantes. Il faut imaginer un taureau qui voudrait foncer mais qui en est empêché par une force inconnue. De quoi se sentir frustré, et un Taureau contrarié, s’il est capable d’encaisser longtemps sans rien dire, finit par voir rouge !

Trouver l’équilibre entre liberté et sécurité

Le Taureau l’emporte sur le Verseau, ce qui signifie que les questions de sécurité sont prioritaires par rapport à celles de la liberté.

Cette problématique est destinée à durer, voire à s’intensifier en 2021, à cause de la tension entre Saturne et Uranus, qui symbolise l’éternelle querelle entre la tradition et la modernité. Les individus marqués par ces deux planètes dans leur thème astral de naissance, ainsi que par les signes du Taureau, du Lion, du Scorpion et du Verseau, surtout des deux premiers décans, sont amenés à vivre des changements importants, auxquels ils risquent de résister… en vain ! Car la nécessité de prendre un nouveau tournant et de remettre en cause les structures antérieures devient impérieuse.

L’aspect est déjà dans l’air, activé par cette Nouvelle Lune en Taureau. Ce qui se passe dans les prochaines semaines aura des répercussions sur l’année prochaine. En version positive, cela favorise la recherche.

L’on peut espérer une première étape entre la fin de l’année 2020 et le premier trimestre 2021 en matière de découvertes scientifiques. Ainsi que des mesures prises pour faire face à la crise économique en Europe, qui va sévir au minimum jusqu’à la fin 2021.

C’est dès maintenant, durant cette lunaison, que des jalons sont posés. Mais il y aura des imprévus qui nous forceront à modifier l’an prochain ce qui sera mis en place cette année. 2021 sera l’année de la restructuration. Notre ministre de l’économie, Bruno Le Maire, a bien raison d’étudier et de comparer la période que nous vivons et allons continuer à vivre à la Grande Dépression des années 30. Vu des astres, il y a des similarités. Mais nous sommes dans un autre monde aujourd’hui.

Et l’Europe a une carte à jouer car elle est liée au cycle de Jupiter-Saturne. Ces deux planètes seront conjointes au début du Verseau en décembre 2020. Là où se trouve actuellement Saturne et l’Ascendant de la Nouvelle Lune du 23 avril.

L’Europe est en fin de cycle, un cycle de 20 ans, et ses structures actuelles sont remises en question. Le défi est d’entrer un nouveau cycle de développement (qui passera, nous le savons, par une transformation déjà en cours, et pour cause…) recentré sur les valeurs humanistes (Verseau) et non uniquement sur l’économie (matérialisme lié au Taureau). Les turbulences sociétales de l’automne (Mars rétrograde en Bélier viendra dynamiter la conjonction Jupiter-Pluton) seront passées par là.

Mais nous aurons le temps d’en reparler. Il y a tellement de conjonctures célestes puissantes cette année et l’an prochain !

Laissez un commentaire

Natacha-S. astrologue conseil à Strasbourg

Qui-suis-je ?

Qui suis-je ? J’ai découvert l’astrologie à l’âge de 12 ans, c’est-à-dire… il y a bien longtemps ! Ce fut le coup de foudre immédiat et depuis, je vis cette passion avec un enthousiasme toujours renouvelé. La connaissance des cycles planétaires

Lire la suite »

Articles récents

Signes de Feu, Terre, Air, Eau

1. Les signes de Feu, Terre, Air, Eau – 2. Le Maître de votre Ascendant

Les douze signes du zodiaque sont répartis en quatre éléments. Le Bélier, le Lion et le Sagittaire sont des signes de Feu. Le Taureau, la Vierge et le Capricorne sont des signes de Terre. Les Gémeaux, la Balance et le Verseau sont des signes d’Air. Le Cancer, le Scorpion et les Poissons sont des signes d’Eau. Plus d’infos en vidéo ! Je vous parle également du Maître de votre Ascendant. Chaque signe astrologique est en effet gouverné par une planète, qui a une grande importance dans votre thème astral…

Lire la suite »