Nouvelle Lune en Balance : en quête d’harmonie

signe astrologique de la Balance
La lunaison qui démarre le 16 octobre et restera active jusqu’à la suivante, le 15 novembre, réunit le Soleil et la Lune dans le signe de la Balance, le signe de l'union, du passage du "je" au "nous", avec tout ce que cela implique de quête d'harmonie, d'égalité, et qui met en lumière la question de l'altérité. Quel équilibre possible entre l'affirmation de son individualité et celle de l'Autre, de la société dans laquelle on vit ? Comment se comprendre et donner à chacun son espace, sa juste place ?

“Celui qui, par quelque alchimie sait extraire de son cœur, pour les refondre ensemble, compassion, respect, besoin, patience, regret, surprise et pardon crée cet atome qu’on appelle l’amour” (Khalil Gibran)

Il se trouve que cette Nouvelle Lune, pourtant dans le signe de la (ré)conciliation, est particulièrement puissante. C’est un peu comme si plusieurs planètes s’étaient concertées entre elles pour intensifier au cœur de l’automne les problématiques de cette année exceptionnelle. Les astres sont en tension, des valeurs contraires s’affrontent.

L’objectif de cet article est de vous donner des clés de compréhension afin que chacune/chacun d’entre vous soit en mesure de traverser la tempête avec plus de sérénité et de détermination. Pour certains signes astrologiques, c’est l’opportunité d’aller au bout d’une transformation personnelle, de boucler la boucle et d’ouvrir une nouvelle porte, de tracer un nouveau chemin. Pour d’autres, moins concernés par ces configurations célestes, c’est l’occasion d’accompagner ses proches et de se mettre au service de la collectivité.

De la tentation du conflit aux tentatives de conciliation

Remonter le courant, c’est être la proie du caïman ; le redescendre, c’est être la proie du crocodile” (proverbe malgache)

Nous sommes déjà bien chahutés depuis septembre par la rétrogradation de Mars dans le troisième décan du Bélier qui enflamme les grandes conjonctions de Jupiter, Saturne et Pluton dans le Capricorne. Je vous renvoie vers mes vidéos et articles sur le sujet :
https://natacha-s.com/mars-retrograde-en-belier/
https://natacha-s.com/mars-en-belier-et-vous-quel-defi-allez-vous-relever/

Or, dans la carte du ciel de la nouvelle lune du 16 octobre, Mars est en position forte car il fait face à la conjonction du Soleil et de la Lune en Balance, et cette opposition musclée pointe sur la conjonction entre Jupiter, Saturne et Pluton. 

En clair, nous sommes à la croisée des chemins entre la tentation du conflit (énergie martienne mal maîtrisée) et la tentative de conciliation (énergie vénusienne, planète qui gouverne la Balance, bien maîtrisée). Ou entre le courage d’entreprendre (Mars bien maîtrisé) et l’indécision (les plateaux de la Balance en déséquilibre).

L’axe “Guerre et Paix” est tendu comme une arbalète… Qui décoche la flèche ? Qui la prend en plein cœur ? Cette configuration en forme d’équerre symbolise à la fois la crise et la créativité. La nécessité de (re)structurer (Capricorne) nos relations (Balance), de faire des efforts soutenus (Bélier et Capricorne) pour maintenir ou rétablir l’harmonie (Balance) devient de plus en plus présente.

Car cette lunaison englobe la troisième rencontre entre Jupiter et Pluton cette année, un cycle qui se reproduit tous les 13 ans environ. J’avais rédigé au printemps un article complet sur cette conjonction, je vous invite à le (re)lire si vous souhaitez un éclairage sur ce phénomène céleste : https://natacha-s.com/jupiter-et-pluton-dans-le-signe-astrologique-du-capricorne/

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que nous traversons cet automne le dernier acte de cette union des deux planètes du pouvoir : Jupiter, l’expansion socio-professionnelle, le guide (ou le gourou !) et Pluton, “le Riche”, symbole du cycle inéluctable et impitoyable de la mort et de la renaissance. Dans la mythologie, Jupiter (Zeus) est le maître des cieux, et son frère Pluton (Hadès) le souverain des enfers. Vous voyez le tableau ? 

Tu peux ou tu peux pas ?

Quel pouvoir allons-nous choisir ? Le pouvoir temporel, celui qui déchaîne les passions et génère une avidité insatiable ? Le pouvoir sur nous-mêmes, en affrontant notre dragon intérieur, et en prenant ainsi conscience qu’il était juste une illusion ? Tous les sens du mot “pouvoir” sont intéressants à explorer. Est-ce que vouloir c’est pouvoir ? Quels sont les moyens ou ressources dont je, nous, avons besoin pour pouvoir avancer, évoluer, vivre en harmonie avec les autres, être traversé(s) par le sentiment de la beauté de l’univers et des âmes ? La Balance peut nous élever jusqu’aux grands idéaux, dans la dimension mystérieuse du subconscient, et nous amener, qui sait, à tutoyer les archétypes de la Justice et de la Tempérance ?

Mais revenons à nos dragons, gardiens de l’action, de la force de vie qui grandit, du germe qui contient son propre devenir et ne demande qu’à croître, se déployer, pour s’accomplir. Chaque nouvelle lune est un germe symbolique en résonance avec votre thème astral. 

Autant viser la lune, car même en cas d’échec on finit dans les étoiles” (Oscar Wilde, qui aurait eu 166 ans le 16 octobre 2020 !)

La Balance, le Bélier et le Capricorne sont des signes dits “cardinaux” en astrologie car ils initient les saisons. Ce sont des carrefours énergétiques qui nous poussent à agir, chacun dans leur domaine. Et n’oublions pas le quatrième signe cardinal, le Cancer ! Dans le thème de la Nouvelle Lune du 16 octobre, il n’y a aucune planète dans le Cancer. Est-ce à dire qu’il n’a pas d’importance dans notre cocktail céleste d’octobre-novembre ?

Bien au contraire. L’élément manquant, l’Eau du Cancer, peut être notre atout clé, la solution à nos conflits intérieurs comme extérieurs. Ou notre point faible. C’est la Balance qui va trancher ! Sensibilité et empathie, ou sensiblerie et susceptibilité ? Imagination créatrice ou peurs irrationnelles ? Protéger, consoler, ou fuir ? … et pleins d’autres questions, à poser sur les plateaux de notre balance personnelle… Osciller entre deux tendances, douter, faire un pas en avant puis trois en arrière, tomber, recommencer, recommencer encore… C’est ce qui fait de nous des humains, et ces caractéristiques portées par le signe astrologique de la Balance peuvent être précieuses pour tempérer le feu du Bélier et adoucir l’implacabilité du Capricorne.

Zoom sur la croix des signes cardinaux : Bélier, Cancer, Balance, Capricorne

Ces quatre signes astrologiques correspondent aux solstices et aux équinoxes, qui ont été célébrés et ritualisés dans de nombreuses civilisations. Leurs énergies sont destinées à initier l’action, la création, que les signes de milieu de saison (Taureau, Lion, Scorpion, Verseau) ont pour mission de concrétiser et pérenniser, tandis que les signes de fin de saison (Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons) vont être chargés de transmettre ce qui a été accompli… ou de le transformer. 

L'axe des équinoxes : Bélier et Balance

Le jour et la nuit sont de même durée. Le Bélier inaugure le printemps, la lumière augmente, et ce signe de Feu symbolise l’action pure dans toute sa splendeur. Il contient une grande force de vie. Un Bélier que l’on empêche d’agir risque de perdre ses forces. Il donne le meilleur de lui-même lorsqu’il ouvre un nouveau chemin, lorsqu’il va de l’avant avec confiance et enthousiasme. Cela tombe bien, Mars est dans le Bélier jusqu’au début 2021 et peut booster les initiatives et le courage. Mais, comme Saturne lui met des bâtons dans les roues, en même temps que Jupiter décuple sa combativité et que Pluton déchaîne ses pulsions agressives, autant dire que notre Bélier ne sait plus sur quel pied danser… ce qui est plutôt le propre de la Balance… Quel charivari !

Les Tips pour optimiser les énergies du Bélier :

>> Sa vertu cardinale est la force d’âme. Qu’est-ce qui renforce en vous le courage, qui est, selon Aristote, “le juste milieu entre la peur et l’audace” ? A vous de trouver le mode d’action qui vous convient, qui vous réjouit le cœur…

La Balance quant à elle marque le début de l’automne, et c’est la nuit qui va patiemment prendre le pouvoir sur le jour. Signe d’Air gouverné par la planète de l’amour, Vénus, la Balance symbolise l’action concertée, la coopération, le passage du “je » au « nous ». L’Air est l’élément de la communication, des idées, de l’esprit. Cette lunaison en Balance nous invite ainsi à dialoguer afin de pacifier les choses, à agir pour rétablir l’équilibre et l’harmonie dans le couple, la société… et en soi-même bien sûr. Mais notre douce Balance est elle aussi, comme son opposé et complémentaire le Bélier, chahutée par les astres. Elle qui déteste le conflit, la voilà tirée à hue et à dia entre les exigences des uns et les incohérences des autres. Mais c’est SA lunaison, donc c’est son message qui doit se faire entendre ! 

Les Tips pour optimiser les énergies de la Balance :

>> Sa vertu cardinale est la justice. Quelle bonne cause est à même de vous pousser à vous affirmer sans craindre le jugement des autres ? Osez exprimer votre point de vue, suivre votre voie et défendre vos idéaux !

L'axe des solstices : Cancer et Capricorne

Le solstice d’été, c’est le jour le plus long. Celui d’hiver, la nuit la plus longue. C’est la culmination de la lumière, puis celle de l’ombre. Ces deux temps forts de l’année solaire ont été considérés comme des portes, des portails énergétiques. Les Romains parlaient de la “porte des dieux” (solstice d’hiver) et de la “porte des hommes” (solstice d’été). 

Le Cancer, signe d’Eau, est particulièrement sensible et intuitif parce qu’il ressent subtilement qu’en dépit de la lumière d’été, c’est la nuit qui prend le pouvoir sur le jour, de manière encore imperceptible. Signe cardinal, il entreprend pour créer un cocon familial, un univers poétique, imaginaire, un lieu sacré de tendresse et d’intimité. Sa discrétion dans le thème astral de notre Nouvelle Lune en Balance nous interpelle. Et si c’était lui, le timide et pudique Cancer, qui détenait la clé de la problématique automnale ? L’Eau est l’élément lié aux sentiments, aux émotions. Il y a le risque, pour chacun d’entre nous, d’être submergé par des impressions subjectives, de faire preuve de susceptibilité, d’être à fleur de peau, d’avoir du vague à l’âme, de réagir de manière irrationnelle. C’est clairement le point faible de cette lunaison. Mais les solstices nous évoquent le principe du Yin et du Yang, l’alternance éternelle des cycles. Au lieu de nous noyer dans nos émotions, nous pouvons au contraire ouvrir notre cœur à la compassion. Un peu de douceur dans ce monde de brutes, semble murmurer le Cancer…

Les Tips pour optimiser les énergies du Cancer :

>> Sa vertu cardinale est la tempérance. L’enjeu est de canaliser notre sensibilité, de prendre du recul, afin de retrouver la fluidité bienfaisante de l’eau. De cœur à cœur, d’âme à âme, les messages ne peuvent qu’être positifs !

Le solstice d’hiver, la nuit la plus longue, inaugure la renaissance de la lumière, dès le lendemain. Cela reste invisible pour les yeux (mais pas pour le cœur !). Le Capricorne, signe de Terre, vient au monde avec une étrange sagesse ancestrale. Il sait qu’il va devoir s’endurcir pour traverser les rigueurs de l’hiver, et il le fait avec ténacité, en silence, sans que personne ne remarque que son regard sagace est tourné vers le sommet de la montagne… Jupiter, Saturne et Pluton sont regroupés dans ce signe symbolisé par une chèvre-poisson, vous commencez à le savoir, n’est-ce pas ? Eh bien, loin du tumulte des querelles stériles, nous gagnons à tourner nos énergies vers l’intérieur et nous aurons peut-être, sans doute, sûrement, la joie d’entrevoir une lumière fragile mais bien réelle.

Les Tips pour optimiser les énergies du Capricorne :

>> Sa vertu cardinale est la prudence. Comme la lame du Tarot IX, l’Hermite, le Capricorne avance dans l’obscurité avec une modeste lanterne pour éclairer son chemin pas à pas. “Tout est devant nous. Le chemin ne finit pas ; plus on avance, plus la route s’ouvre à nos yeux“. Une citation d’Henry Miller qui était né sous le signe du… Capricorne !

Et les huit autres signes ? Les Taureau, Gémeaux, Lion, Vierge, Scorpion, Sagittaire, Verseau et Poissons ? Je vais publier prochainement l’horoscope de toute la joyeuse tribu du zodiaque sur mon site, il vous suffira d’aller sur la page d’accueil et de cliquer sur l’image de votre signe : www.natacha-s.com.

… et je termine ces vues du ciel par une citation, en guise de boutade, de Léo Ferré, dont la Lune et Vénus, les deux planètes du féminin, étaient dans le signe du Cancer, et Mars dans la Balance : “qu’on soit d’la Balance ou du Lion, on s’en balance, on est des lions” !

N’est-ce pas ?

Natacha S., astrologue irréductiblement optimiste !

Pour me contacter : natacha.astrologue@gmail.com

Laissez un commentaire

Natacha S. astrologue à Strasbourg et à distance

Qui-suis-je ?

Qui suis-je ? J’ai découvert l’astrologie à l’âge de 12 ans, c’est-à-dire… il y a bien longtemps ! Ce fut le coup de foudre immédiat et depuis, je vis cette passion avec un enthousiasme toujours renouvelé. La connaissance des cycles planétaires

Lire la suite »

Articles récents

Les 12 signes astrologiques

Connaissez-vous votre signe Ascendant et sa signification ?

Vous connaissez votre signe astral ? Et votre signe Ascendant ? L’Ascendant a une signification bien particulière ; il symbolise votre tempérament, votre manière d’être au monde. L’ensemble de votre thème astral (les dix planètes, les douze signes, les douze “Maisons”, c’est-à-dire les secteurs de l’existence) est filtré par votre signe Ascendant.

Lire la suite »
horoscope des signes du zodiaque

Replay de l’émission de radio sur les astres de l’automne

Invitée par France Bleu Alsace le 29 septembre dans l’émission “Les Experts”, j’ai parlé de l’influence des planètes sur les signes du zodiaque cet automne… et ce n’est pas un ciel calme, bien au contraire ! J’ai également répondu aux questions des auditeurs. Le replay est disponible !

Lire la suite »